Enrique Iglesias : sa grand-mère est morte ce dimanche

Afficher Masquer le sommaire

Enrique Iglesias est frappé par le deuil, il vient de perdre sa grand-mère maternelle qui a rendu l’âme à l’âge de 98 ans.

C’est ce dimanche 22 août que la grand-mère d’Enrique Iglesias a malheureusement poussé son dernier souffle alors qu’elle se trouvait à son domicile et en compagnie de ses proches. Depuis lors, la pop star espagnole n’a fait aucune déclaration, il est rentré à Madrid auprès de sa famille pour les funérailles de sa grand-mère morte à l’âge de 98 ans.

Le chanteur Espagnol  obligé de rentrer urgemment à Madrid

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enrique Iglesias (@enriqueiglesias)

Le fils de Julio Iglesisas qui vient de perdre sa grand-mère a dû quitter urgemment les Etats-Unis où il réside pour se rendre à Madrid. Beatriz Arrastia était en effet la grand-mère maternelle du chanteur de 46 ans. Elle a eu une vie difficile. Elle voit le jour aux Philippines en 1927 et dans les années 1990, elle s’envole pour l’Espagne et s’y installe. En 1992, elle perd son mari, Carlos Preysler Pérez de Tagle. Elle a mis au monde 6 enfants, parmi lesquels Isabel Preysler, maman d’Enrique et épouse de Julio Iglesias. Elle perd également son deuxième fils appelé Enriqué, alors qu’il n’avait que 25 ans. Isabel Preysler et sa mère étaient très proches, tellement proches qu’elles étaient toujours ensemble. Pour rendre hommage à son fils parti trop tôt, Beatriz Arrastia donna le nom Enriqué au fils de sa fille Isabel Preysler. Et ce fils est devenu plus tard la star planétaire que nous connaissons tous aujourd’hui.

 

La grand-mère de la célébrité espagnole n’était pas connue comme son petit-fils mais elle était l’une des pierres angulaires sur laquelle reposait la famille. Elle était très discrète, tellement réservée qu’elle n’a accepté d’apparaitre à la télévision qu’une seule fois. C’était à la demande de ses petits-enfants Tamara Falcó et Julio Iglesias Jr qu’elle accepta de passer dans l’émission espagnole « Volverte a ver » en février 2019. Touchée par le geste de ses petits-fils, elle s’était exprimée sur la relation de choix qu’elle avait avec eux : « Ils sont merveilleux. Je n’ai pas de mots pour exprimer l’affection que j’ai pour eux. Cette affection qui est si importante dans la vie. Elle vient de mon âme. Ils me connaissent bien. Vous savez ce que je veux ». C’est un choc pour la famille Iglesias de perdre un être aussi aimable.

D’après le Daily Mail, une commémoration a été présidée ce lundi 23 août par le père Angel, un prêtre catholique en présence de toute la famille. Tout ceci s’est déroulé dans la stricte intimité familiale. Jusqu’ici, aucune information concernant les causes de sa mort n’a été révélée. Et jusqu’à présent, aucun membre de la famille n’a fait de sortie pour parler du départ de celle-là qu’on surnommait affectueusement Betty ou Beba.

Enrique Iglesias, un homme comblé

 

La star de la musique espagnole est bien entourée. Anna Kournikova, ancienne championne de tennis, est la conjointe de l’artiste. Elle l’accompagne dans les bons comme les mauvais moments de sa vie. Ensemble, ils sont parents de 3 merveilleux enfants. Après avoir mis au monde des jumeaux, la compagne de l’icône espagnole, a accouché leur troisième enfant en février 2020. Si ce n’était pas le frère d’Enrique, on aurait appris la naissance de leur troisième bien après. Julio Iglesias a devancé les parents a fait l’annonce de la naissance de leur troisième enfant dans une émission à la radio chilienne. Il a vendu la mèche en disant : « Je suis déjà devenu tonton, mon frère en a trois. Il est très heureux, il est comblé dans la vie et dans la musique, de toute évidence. » Enrique Iglesias pourra traverser cette étape difficile de sa vie avec moins de douleurs, car à ses côtés, il a une merveilleuse compagne et des enfants.

Accueil » People » Enrique Iglesias : sa grand-mère est morte ce dimanche